Les algues vertes blanchies

Sangliers en baie de Saint-Brieuc. © G. Deloison

Les algues vertes blanchies, Porcs, Elevage – Pleinchamp.

Les algues vertes ne seraient pas responsables de la mort du cheval, qui a péri en 2009 à Saint-Michel-en-Grève. Selon le rapporteur public, c’est la vase, sur laquelle le cavalier s’était engagé, qui est la cause directe de la mort, et non les algues vertes présentes dans la baie. Les vasières des fonds de baie produisent naturellement du sulfure d’hydrogène et de l’anhydride sulfureux. Le cheval s’est enlisé jusqu’à l’encolure en raison de son poids, et a aspiré ces gaz toxiques. Par ailleurs, concernant les sangliers morts en baie de Saint-Brieuc l’été dernier, la FDSEA des Côtes d’Armor souligne que « l’hypothèse d’une intoxication, liée à des émanations naturelles de gaz toxiques d’une vasière dans l’estuaire du Gouessant, est la thèse la plus probable mise en avant dans les rapports officiels de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) et de l’Ineris (Institut national de l’environnement industriel et des risques) ».

Réussir Porcs Juillet-Août 2012

Publicités
Cet article a été publié dans algues vertes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s